Masseur-Kinésithérapeute

L’agrément du 21 février 1986 paru au J.O. du 1er mars 1986 permet à l’institut de formation du Centre Guinot de préparer les étudiants au Diplôme d’Etat de Masseur Kinésithérapeute.

Les conditions d’entrée

  • Après décision de la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH), un conseil technique retient, sur dossier, les candidatures.
  • Les titulaires d’un baccalauréat scientifique (série S) peuvent être acceptés directement en première année d’étude après avis de la commission d’admission du CRP et accord du conseil pédagogique de l’IFMK présidé par un représentant de l’Agence Régionale de Santé. Les non-bacheliers (niveau bac) et les titulaires d’un baccalauréat autre que scientifique peuvent être acceptés en année préparatoire.
  • Pour plus d’informations sur les conditions d’admission et pour télécharger les dossiers d’inscription.

L’Institut de Formation

  • L’enseignement se déroule sur cinq années scolaires de septembre à juillet à temps plein. Le ministère des Affaires sociales et de la Santé a fixé, par arrêté du 21 décembre 2012, la mise en place d’une « Année spécifique aux études en masso-kinésithérapie pour personnes en situation de handicap d’origine visuelle ».
  • La formation est constituée d’enseignements théoriques et de stages à plein temps.
  • Les mises en stage sont effectuées par l’Institut dans des services hospitaliers ou des centres de rééducation agréés pour recevoir des étudiants en masso-kinésithérapie et situés dans toute la France . Les étudiants ayant validé l’ensemble des modules d’enseignement et les stages, sont autorisés à se présenter aux épreuves du Diplôme d’Etat. Ces épreuves sont passées dans des conditions identiques pour l’ensemble des candidats (milieu ordinaire et déficients visuels). La libre circulation des diplômés offre des disponibilités d’exercice dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne.

Qualités requises

  • Une bonne autonomie de déplacement facilite les mises en stage et l’intégration au milieu professionnel. Une bonne santé physique et mentale est nécessaire à l’équilibre personnel dans une profession de soins.

Pour les études, il faut :

  • une bonne mémorisation
  • une maîtrise de l’espace
  • une aisance gestuelle

pour l’exercice professionnel :

  • de l’altruisme
  • un bon contact humain
  • le sens  des responsabilités

L’exercice professionnel est ouvert aux déficients visuels dans les mêmes conditions que pour les autres professionnels : salariés dans un service hospitalier, un centre de rééducation et toute autre structure de soins. L’installation en milieu libéral est également possible.

Le Diplôme d’Etat est un diplôme de plein exercice permettant de pratiquer dans toutes les branches professionnelles et toutes ses spécialités, au même titre que les diplômés de droit commun.

Télécharger la plaquette de présentation de la formation kiné

Secrétariat de l’I.F.M.K.